Froidevaux Media

Devenir propriétaire en Suisse, est-ce une bonne idée ?

De nos jours, devenir propriétaire en Suisse est de plus en plus difficile. En effet, les conditions d’accès et les procédures sont plus complexes que dans d’autres pays. Vous devez disposer de certaines connaissances concernant la législation et le marché financier dans le domaine de l’immobilier. Bien que les prix des biens immobiliers soient élevés, il est tout à fait possible de devenir propriétaire en Suisse.

Comment devenir propriétaire en Suisse ?

Lorsque vous n’avez pas assez de capital pour l’achat de votre bien immobilier, vous pouvez souscrire un prêt auprès d’un établissement bancaire. Cela vous permet de financer votre investissement sous réserve d’une somme à rembourser tous les mois. Les établissements demandent généralement 20 % de fonds propres (apport personnel) sur le montant total de votre emprunt.

10 % de vos fonds propres doivent être du cash et peuvent provenir de plusieurs catégories : les fonds sur un compte épargne, une donation de la famille, une avance d’hoirie, une somme épargnée sur un 3e pilier bancaire, la valeur de rachat d’une assurance vie ou l’augmentation d’une dette hypothécaire d’un bien immobilier existant.

Toutefois, ces 10 % ne doivent pas provenir de votre 2e pilier. De plus, vous devez ajouter les frais d’achat comme l’émolument de l’acte, le droit de mutation, l’émolument du registre foncier et les honoraires du notaire. Ces frais peuvent avoisiner les 5 % du prix de vente du bien selon la localisation de ce dernier. Ces conditions peuvent rendre difficile le financement de votre bien.

La solution que beaucoup de nouveaux propriétaires appliquent actuellement est la donation ou l’avance d’hoirie. En effet, il est assez compliqué d’économiser pour financer votre achat immobilier.

 
Devenir propriétaire : cas concret

Il existe un moyen de devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement. C’est ce que nous allons vous expliquer à travers cette histoire réelle.

Un jeune homme de 30 ans disposait d’une somme de CHF 50’000 sur un compte épargne. Mais il avait un choix à la fois douloureux et important à faire. Soit de s’acheter une voiture, car la sienne arrivait à bout, soit de s’acheter un appartement avec des risques à gérer. Toutefois, s’il optait pour le choix de la voiture, son investissement deviendrait vite une perte par la dévalue de celle-ci.

C’est alors qu’il décide d’acheter un bien immobilier de petite taille, car pour une somme de CHF 250’000, il ne peut pas prétendre à une surface très grande. Il a présenté ce projet à ses parents pour leur demander une aide financière afin de payer ses frais d’achat. Ses parents lui ont donné CHF 12’500 (5 % des CHF 250’000). Il décide de faire l’acquisition de cet appartement, d’y vivre avec les charges présentées ci-dessous.

Pour mieux comprendre les futures charges hypothécaires en tant que propriétaire de ce bien, voici un tableau représentant un calcul hypothécaire avec des annuités annuelles :

Dette 1er rangCHF 166’6752 %CHF 3’333
Dette 2e rang  CHF 33’3252 %   CHF 666
Amortissement 2e rang sur 15 ans*  CHF 33’325Divisé sur 15 ansCHF 2’222
Charges PPE (Chauffage, entretien de l’immeuble)  CHF 3’000

Total annuel

Total mensuel

  

CHF 9’221

CHF 768.40

*L’amortissement est une épargne forcée afin de réduire la dette

 
Vivre dans un logement à rénover : les avantages de cette opération

Le jeune homme de notre histoire a fait une opération avantageuse. En effet, il a le choix entre habiter le bien ou le louer. Dans le deuxième cas, le loyer peut s’élever à CHF 1’200 par mois. La différence entre le loyer et les charges hypothécaires de CHF 768.40 par mois est de CHF 431.60 CHF. Cette somme lui a permis de contracter un crédit pour l’achat d’une voiture.

Moralité de l’histoire : pour une somme équivalente au prix d’achat d’une voiture, il a un appartement pour se loger et une voiture.

Alors, vous nous direz que vous ne pourrez pas vivre avec vos enfants et votre couple dans un studio, mais nous pouvons appliquer le même raisonnement avec une maison qui vous conviendrait à 70 %. Cela veut dire que :

  • Vous aurez des rénovations à réaliser,
  • Cela vous permet de bénéficier de réductions fiscales (en effet, la rénovation et l’entretien de votre maison ou appartement sont déductibles de votre revenu imposable),
  • Vous donnez une plus-value à votre maison et vous pouvez vivre dans un lieu qui est le vôtre.

Après une durée de 7 à 10 ans, la valeur de votre maison a évolué d’environ 2 % par an, ce qui vous permet de la vendre et de reporter la plus-value financière pour acquérir une maison qui vous conviendra à 90 %.

José-Sylvain Bureau
Responsable régional des ventes

Brevet fédéral de conseiller financier

Partager l’article

Vous pourriez aimer :

Visite virtuelle : Réalisation de visites virtuelles immobilières

Visite virtuelle : Réalisation de visites virtuelles immobilières

Profitez du savoir-faire de Froidevaux Immobilier en matière de visites virtuelles professionnelles pour promouvoir votre bien immobilier.   Découvrez l’expérience immersive de la visite virtuelle à 360 degrés, une façon innovante d’explorer un lieu en 3D avec divers supports disponibles.…
Investissement Immobilier : Acheter, Rénover, Revendre pour Maximiser vos Profits.

Investissement Immobilier : Acheter, Rénover, Revendre pour Maximiser vos Profits.

Comment Réussir dans l’Investissement Immobilier : Acheter, Rénover, Revendre et Maximiser vos Retours L’investissement immobilier à travers l’achat, la rénovation et la revente gagne en popularité comme stratégie lucrative. Bien que prometteuse, cette approche requiert une exécution minutieuse et présente…
Liste des musées de Vevey : à visiter lors d'un séjour

Liste des musées de Vevey : à visiter lors d'un séjour

La ville de Vevey, nichée sur les rives du lac Léman en Suisse, est une destination culturelle captivante. La ville abrite plusieurs musées qui reflètent son riche patrimoine culturel et historique. Dans cet article, nous vous présenterons quelques-uns des musées…